Latin

Pourquoi encore étudier le latin dans les années 2020?

Pourquoi étudier une langue ancienne, ou morte, à l’heure où tout va si vite, où on utilise internet et où on zappe tout ce qui ne nous plaît pas?

Mais qu’est-ce que le latin ?

Le latin est avant tout une langue qui a été parlée dans nos régions, une langue ancienne.

Site archéologique de Bavay (Photo : forumantique.fr)

Elle demande donc des efforts de mémorisation (vocabulaire, grammaire) et d’analyse pour être comprise.

L’avantage, c’est que comme on ne la parle plus, on ne l’apprend que dans un sens, du latin vers le français et pas l’inverse, comme pour l’anglais ou le néerlandais.

Mais c’était surtout la langue parlée dans tout l’Empire romain et donc une langue internationale qui a laissé des traces dans de nombreuses langues actuelles (même en anglais !) et qui donc permet de comprendre pourquoi des mots se ressemblent dans des langues si différentes.

Étudier les rapports entre les mots latins et les mots français ou d’autres langues est une partie amusante du cours.

Et puis, comme c’était la langue des Romains, le latin permet de parler de tout ce qui concerne ce peuple :

  • la géographie (de l’empire, d’avant ou d’après l’empire) ;
  • l’histoire antique de la fondation de Rome jusqu’à la fin de l’Empire romain d’Occident et donc le début du Moyen Age ;
  • la mythologie gréco-romaine d’abord et pourquoi pas celles d’autres peuples de l’époque, comme les Celtes ou les Gaulois ?
  • Les expressions devenues célèbres aujourd’hui et qu’on doit aux Romains ;
  • la civilisation de l’époque : l’habitat, les rituels ou croyances, les jeux, les gladiateurs, la vie quotidienne, les thermes, l’évolution de l’écriture, etc.
  • On essaie aussi de répondre aux questions que TU te poses à un moment précis du cours, parce que, après tout, les Romains sont nos ancêtres…
Extrait d’Astérix et la Rentrée gauloise, R. Goscinny et A. Uderzo, Ed. Albert René, 2003

Pourquoi apprendre le latin en secondaire?

  • Les classes du secondaire constituent la seule occasion de découvrir vraiment ce que c’est: en première année, c’est une activité complémentaire et donc cela « ne coûte rien d’essayer » et on « ne peut pas dire qu’on n’aime pas tant qu’on n’a pas goûté » ! 
  • En plus en  première année secondaire, tout le monde débute le latin … et tout le monde est au même niveau.
  • C’est une activité complémentaire qui devient une option en troisième et que tu peux continuer jusqu’en sixième en voyant ta propre progression.
  • En prenant le latin, tu ne fais pas « comme tout le monde » !
  • C’est une des langues les plus anciennes que nous avons parlées dans nos régions et elle était aussi importante que l’anglais aujourd’hui !
  • L’empire romain et sa culture ont eu un énorme impact sur notre culture occidentale; comparer les deux cultures est même  un des objectifs du cours de latin !
  • En cours de route, tu vas découvrir la mythologie romaine !
  • En cinquième et sixième années, on apprend à réfléchir en profondeur sur les textes qu’on lit et à se forger sa propre opinion.
  • En latin, tu peux exercer ta créativité lors des travaux de recherche, qui sont un autre objectif du cours.
  • En latin, tu peux apprendre l’Histoire de notre civilisation.
  • Il y a des concours de latin en 3e, 5e et 6e (avec notamment la suite du concours qui se fait à Rome pour le meilleur de Belgique).
  • Si cela t’amuse, tu pourrais l’utiliser comme langage codé dans la cour de récréation ou en sport d’équipe (on n’apprend pas à parler latin en classe, par contre).
  • Le latin ne ferme aucune porte : quand on a fait latin en secondaire (ne fût-ce qu’un an), on peut encore tout faire après : métier technique, médecine, droit, études scientifiques, ingéniorat, enseignement, …
  • Tu auras appris à étudier régulièrement et seras donc prêt pour n’importe quel type d’études.
  • Et puis le latin, là maintenant, tout de suite, ça ne sert à rien , comme beaucoup d’autres apprentissages de la vie d’ailleurs : par exemple, qui utilise souvent le théorème de Thalès ? Du coup, ça t’apprend qu’on peut étudier des choses « inutiles maintenant » mais qui peuvent avoir un impact sur ta façon de penser tout au long de ta vie ! 
  • Le latin permet aussi de comprendre le fonctionnement du système de création du vocabulaire français (et par conséquent, de pouvoir mieux  l’orthographier); c’est d’ailleurs aussi un objectif du cours de latin !
  • Le latin, en tant que langue, t’apprend à apprendre d’autres langues, y compris le français, (compréhension de la grammaire, du système de déclinaisons, vocabulaire remontant à la même origine,…), sans devoir faire des exercices de savoir écouter, savoir parler et savoir écrire… : on est dans le savoir lire et l’analyse (forme, sens et apports).
  • Le latin apprend la rigueur de l’analyse et donne l’habitude de réfléchir en profondeur (seul un élève sur deux est capable à la fin des secondaires d’analyser un tableau à 3 entrées; en latin, on le fait dès la première!).
  • Mais en plus, le latin vise la même chose que beaucoup d’autres cours et surtout de faire de chaque élève un bon citoyen, responsable et capable de réflexion, ce qui semble plus facile quand on connaît ses racines.
  • Savoir d’où l’on vient permet de mieux comprendre qui on est et donc vers où on va : interrogation universelle de l’Homme !

Vidéo de présentation à l’occasion de la Journée Portes Ouvertes virtuelles du 08 mai 2021

Infos générales de contact

Rue des Français, 31
7600 Péruwelz (Belgique)
069 77 95 50
info@arperuwelz.be
069 77 41 18

contacter un membre de l’établissement

Pour contacter spécifiquement un membre de l’établissement, cliquez sur le lien ci-dessous :

Voir les membres

Espace membres