Enseignement secondaire professionnel de qualification – Equipement du bâtiment (3P) / Monteur-Monteuse en chauffage et sanitaire (5-6P)

Monteur-Monteuse en chauffage et sanitaire

Le métier :

Le monteur en sanitaire et chauffage est chargé, sur le chantier d’une construction neuve ou d’une transformation, de réaliser les travaux suivants, en tenant compte des plans, des cahiers de charges, des notices techniques et consignes reçues :

  • préparer la pose de canalisations, éventuellement en démontant l’installation précédente ;
  • tracer les emplacements des appareils et canalisations ;
  • procéder au façonnage, à l’assemblage et au montage complet des canalisations pour le chauffage, pour les eaux sous pression, pour les évacuations et pour l’installation gazière ;
  • assurer et vérifier l’étanchéité des raccords effectués à la première mise sous pression hydraulique ou gazière ;
  • assurer l’isolation, la protection anti-corrosion et les réparations éventuelles de maçonnerie et de plafonnage à la suite des percements et des dégagements pour le placement des canalisations et des appareillages.

Le monteur travaille sous la responsabilité d’un installateur ou d’un technicien, dont le rôle va jusqu’à l’étude de base de l’installation, aux réglages, à la maintenance et au suivi des relations technico-commerciales.

La formation à l’A.R.P. de la 3P à la 6 P :

Un certain nombre de savoirs communs sont à acquérir durant les cours techniques et de pratique professionnelle.

La formation permet à l’étudiant(e) de développer des compétences pratiques, notamment :

  • lire les plans d’architecte, les schémas électriques et les cahiers de charge ;
  • s’intégrer dans la vie professionnelle ;
  • prendre connaissance du travail ;
  • organiser le chantier ;
  • préparer l’installation des équipements ;
  • monter l’installation de chauffage central et la mettre sous pression ;
  • monter l’installation de distribution d’eau sous pression (froide et chaude) ;
  • réaliser des réseaux d’évacuation (aériens, encastrés) et de ventilation ;
  • monter les appareils sanitaires ;
  • mettre en service l’installation sanitaire ;
  • monter des installations spécifiques (sprinkler, piscines, gaz, filtres, adoucisseurs, systèmes solaires…) ;
  • remettre le chantier en état.

Des stages en entreprises durant 6 semaines permettent aux élèves de 5P et 6P de mettre en pratique leurs acquis scolaires, de développer leurs compétences personnelles et de se familiariser avec les réalités du monde du travail.

Organisation des cours selon le principe de la CPU

Depuis 2018-2019, la CPU (Certification Par Unités) est entrée dans sa phase organique. A ce jour, la CPU est organisée pour tous les élèves inscrits en 4P, 5P et 6P.    

Qu’est-ce que la CPU ?

La CPU est une formation complète menant à un métier bien défini, que l’élève parcourt en validant progressivement ses acquis et en étant certifié sur le résultat final.

Au cours de ces années, l’élève parcourt diverses unités de compétence appelées «Unités d’acquis d’apprentissage» (UAA) et qui correspondent aux savoirs, aptitudes et compétences que l’élève doit maîtriser au terme de sa formation.

L’acquis d’apprentissage désigne ce qu’un élève sait, comprend, et est capable de réaliser au terme d’un processus d’apprentissage.

Les objectifs qu’il doit atteindre sont ainsi plus concrets, mieux définis, dans des délais plus courts, tout en étant mieux adaptés aux exigences du milieu professionnel.

Chaque unité peut être acquise indépendamment des autres et la réussite sera validée lorsque toutes les unités auront été acquises.

La remédiation est au cœur du dispositif : elle est mise en place dès que l’élève rencontre des difficultés.

Une année complémentaire (C2D ou C3D) conçue comme un programme individualisé de remédiation est organisée pour les élèves qui auront encore des lacunes respectivement en fin de 4e année et en fin de 6e année.

CE6P et CQ6

A la fin de la 6e professionnelle, les élèves obtiennent le Certificat d’études de 6e professionnelle (CE6P) et le Certificat de qualification (CQ6) qui permet d’entrer dans la vie active.

Les débouchés :

Le monteur en sanitaire et chauffage exerce son métier dans le monde de la construction, la plupart du temps à l’intérieur des bâtiments.

Il travaille le plus souvent comme salarié dans une entreprise de construction, générale ou spécialisée en chauffage et / ou sanitaire.

Il peut aussi suivre une formation complémentaire et devenir installateur ou technicien spécialisé dans le même domaine.

Il peut également devenir indépendant et ouvrir sa propre entreprise, pour autant qu’il possède le Certificat de gestion.

Les grilles-horaires :

Troisième et quatrième professionnelle

Formation commune :

Religion – Morale
Philosophie et citoyenneté
1 ou 0
1 ou 2
Français3
Histoire1
Géographie 1
Mathématique2
Formation scientifique2
Langue moderne I 2
Education physique                  2
Français : renforcement1
TOTAL                        16

Cinquième et sixième professionnelle

Formation commune :                      

Religion – Morale
Philosophie et citoyenneté
1 ou 0
1 ou 2
Français3
Histoire1
Géographie 1
Formation sociale et économique2
Formation scientifique2
Education physique2
Mathématique               2
TOTAL                        15

Option de base groupée :

3P Equipement du bâtiment

 3P
Mécanique – Electricité1
Technologie C.U.M.2
Dessin technique – Lecture de plans3
Travaux pratiques 
T.P. Sanitaire8
T.P. Couverture6
TOTAL20

4-5-6 P Monteur-Monteuse en chauffage et sanitaire

 4P CPU5P CPU6P CPU
Electricité appliquée212
Techniques de chauffage363
Technologie sanitaire413
Travaux pratiques et stages   
T.P. électricité4  
T.P. sanitaire2211
T.P. chauffage39 
Renforcement technique111
Renforcement pratique111
TOTAL202121

Infos générales de contact

Rue des Français, 31
7600 Péruwelz (Belgique)
069 77 95 50
info@arperuwelz.be
069 77 41 18

contacter un membre de l’établissement

Pour contacter spécifiquement un membre de l’établissement, cliquez sur le lien ci-dessous :

Voir les membres

Espace membres